Peintures

Description du tableau de Peter Rubens «La tête de la méduse»

Description du tableau de Peter Rubens «La tête de la méduse»


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Rubens a peint le tableau «Tête de méduse» avec de l'huile sur bois. Quant à Rubens lui-même, il est de coutume de l'appeler un peintre flamand, bien qu'en fait, il soit le plus grand représentant de toute la peinture européenne, et en fait, en regardant cette œuvre, il est très difficile de contester cela.

Sur cette image, l'identité est assez clairement visible, à la limite du génie du pinceau du maître, l'artiste a su absorber le meilleur de ses prédécesseurs et le traduire dans cette œuvre. Inutile de dire que dans l'image il y a une combinaison de plusieurs styles que certains maîtres de l'époque de la Renaissance ont utilisés en même temps.

Directement dans l'image, on peut observer les couleurs de la vie, malgré la tragédie de la situation, et une certaine aversion pour la tête coupée. En même temps, l'image n'est pas sans sa brillance et sa richesse, ce qui est en fait assez difficile à transmettre avec les reptiles rampants et les arthropodes.

L'image est si vivante qu'en y regardant de plus près, il peut sembler qu'elle prend vie, et le maître avec son pinceau, comme un chef d'orchestre symphonique, qui joue devant le spectateur les dernières secondes de sa tête coupée du corps. À l'heure actuelle, il est impossible de ne pas noter toute la saveur et la puissance des figures tracées dans toute cette production dramatique.

Malgré la réalité et l'intelligibilité de tout le motif, il y a quelque chose à méditer. Une attention particulière doit être accordée à la plasticité des formes peintes, il est également surprenant de voir comment le maître a parfaitement compris l'art du clair-obscur et l'utilise avec succès dans cette image. Ainsi, malgré l'intrigue, le maître ne cherche pas à rédiger simplement l'image académique de l'image, mais à étudier en profondeur et indépendamment la nature elle-même, que ce soit un bel ange ou la tête coupée de Gargona.





Fornarina Rafael


Voir la vidéo: LEARNING FROM THE MASTERS - RUBENS- Exploring the style and technique of the Flemish Master (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Payatt

    J'ai une suggestion intéressante pour cet article et votre blog,

  2. Mezizil

    À mon avis, le thème est plutôt intéressant. Je suggère à tous de participer à la discussion plus activement.

  3. Shaktizahn

    Blog dans le lecteur sans ambiguïté



Écrire un message